Deux ans.

Deux ans

Il y a deux jours, tu as eu deux ans. Deux ans, c’est tellement énorme et si peu en même temps.

Ces deux ans m’ont littéralement transformée, passant du statut de petite fille à demi unique, à celui de Maman épanouie. Si ta première année s’est résumée à beaucoup de nouveautés, de tâtonnements, de remises en questions, la seconde a été sans aucun doute la confirmation.

Confirmation que malgré tout ce que nous pouvons endurer comme épreuves ou critiques, tu es le prolongement de notre amour, le pilier de notre famille et notre bonheur au quotidien. Confirmation que malgré mon manque de confiance, je deviens une femme qui s’affirme, je n’ai plus peur d’assumer mes choix. Confirmation que malgré ma sensibilité, je m’endurcie et me transforme en maman lionne dès que ton bien-être est remis en question.

Ce second anniversaire est bien différent du premier: là où l’année dernière, j’avais l’impression de perdre mon bébé, cette année je suis surprise de l’autonomie que tu développes chaque jour un peu plus.

Je suis tellement fière du petit garçon que tu deviens, de cette petite personne qui affirme ses choix, nous écoute et nous regarde avec malice.

Lorsque j’entends certaines futures mamans espérer que leur enfant sera comme ceci ou cela, j’esquisse un sourire. Car moi je n’espérais rien de toi. Et aujourd’hui, nous nous disons souvent avec ton papa que nous n’aurions pas pu rêver mieux.

Tu es têtu, espiègle et câlin. On dit de toi que tu es gentil, gourmand, dormeur. Tu n’es pas un bébé pressé mais tu développes déjà une intelligence rare à ton âge. Tu es un bébé sourire et mon coeur fond quand tu réponds par ton nom à la question C’est qui le bébé de Maman?

Aujourd’hui tu as deux ans, on ne peut plus vraiment t’appeler bébé mais pas vraiment enfant non plus. Tu es dans cet entre-deux où tu peux t’affirmer mais aussi profiter de nos bras autant que tu le désires.

Alors profite encore un peu de cette douce période mon chat, tu as tout le temps de grandir.

– Happy 2 my lovely boy –

Belle soirée à vous



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *